BlitzKrieg Index du Forum
  BlitzKrieg
Bienvenue sur le forum de discussion de la règle de jeu BlitzKrieg
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Campagne Ostfront 42: Serafimovitch Italiens vs Soviets
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BlitzKrieg Index du Forum -> Front de l'Est 41-43
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
colonel Flush
Général de brigade
Général de brigade


Inscrit le: 08 Mai 2009
Messages: 157
Localisation: NANCY

MessagePosté le: Lun Mar 30, 2015 2:13 pm    Sujet du message: Campagne Ostfront 42: Serafimovitch Italiens vs Soviets Répondre en citant

Friedrich et moi nous nous lançons dans une nouvelle campagne suivie, mode BK, Front Est, Italiens + Allds vs Soviets. Comme d'hab, Olivier a pondu un truc aux petits oignons...

Toutes les infos, pour ceux qui sont curieux, ici:

http://campagneldt.superforum.fr/t523-mini-campagne-serafimovitch-31-juillet-1er-aout-1942

Pour ma part, j'ai refait une liste italienne (que j'avais proposée sur ce forum http://www.blitzkrieg.fr/forum/viewtopic.php?t=4956 ) et me suis basé dessus pour pondre un OB flushounesque.

Je vous livre ici le back ground italien, que j'illustrerai au fur et à mesure de l'avancée de ma peinture...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PIETRINO FLUCCINI ET PAOLO GUZZI

Les Fluccini tireraient leur patronyme d'un obscur moine britannique, Saint Flushomban, venu au VIIeme siècle en Italie pour y conclure une vie d'ascète et, finalement, s'y convertir au music-hall.

La famille est installée à Assise depuis au moins le XIIIeme siècle, preuve en est qu'elle est mentionnée pour la première fois dans la Vita di Fra San Francesco écrite entre 1308 et 1312 par Don Pellegrino al Monte. Le patriarche Pietrino Primo Fluccini, drapier de son état, aurait fait don à Saint François d'une culotte en velours vermillon, ourlée de soie d'importation chinoise, d'une valeur de 30 ducats, culotte qu'il porta quand le Très Saint Homme rencontra celle qui allait devenir Sainte Claire. L'on dit que, autant que par les stigmates qu'il portait, Claire succomba au charme de la culotte. D'où la fameuse expression "le petit François dans une culotte de velours". Sinon qu'on devrait dire "le petit François dans la culotte de velours des très bons et très chrétiens Fluccini"

Voilà donc, depuis, une famille imprégnée de fois chrétienne, dont la conduite a toujours été dictée par l'honneur et la gloire, mise au service de Dieu.

Pietrino Fluccini (23 générations plus tard), naquit en 1896 a la Ca Fluccini, agréable villa bordée d'oliviers millénaires sise sur les collines dominant Assise. Une scolarité sans problème lui fit intégrer l'école militaire de Turin d'où il sortit Tenente. Il a combattu les Autrichiens au 3eme régiment de Bersaglieri entre 1915 et 1917, date à laquelle, laissé pour mort par ses camarades en retraite, il fut fait prisonnier.

Soigné à l'hôpital Saint Ulrich de Brettenflücht, il fut ensuite interné au camp de Sainte Gudrun sur Rekenau, puis, après deux tentatives infructueuses d'évasion, à la forteresse d'Helmutigburg. C'est là qu'il fit la connaissance du sous lieutenant Paolo Guzzi, lui aussi "récidiviste", avec lequel il parvint à s'enfuir, grimer respectivement en empereur et impératrice d'Autriche, sous les acclamations nourris de leurs geôliers...

Revenus tous deux en Italie en septembre 1918, ils furent versés au 1er bataillon de chars de combat tout nouvellement créé et équipé de surpuissants Renault FT17 importés, mais ils n'eurent pas le temps d'être à nouveau appelés au front, l'armistice les rendant pour un temps à leur famille respective.

Guzzi, féru de mécanique et sportif de l'extrême, inventa le moteur "guzzi" à explosion chiantique qu'il revendit à la FIAT pour 1 000 000 000 de lires symboliques, et chevauchant la machine qu'il avait contribuée à créer, fut le premier Italien qui réussi à passer le cap des 35 km par heure en motocyclette, le 28 octobre 1922. Mais son exploit, du fait de l'actualité brûlante, resta largement méconnu. De cette date, il garde un souvenir amère, et un ressenti flagrant pour le Duce, qui lui vola la vedette.

Pour Pietrino Fluccini, on s'en doute, point de retour à la vie civile. Il s'accorda cependant un an avant de réintégrer son unité, année durant laquelle il entama, jusqu'à Venise, un tour du monde épique en accompagnant C. Maltese, ami d'enfance. Ce fabuleux voyage, qui l'avait fait partir d'Assise, via Sienne, Florence, Bologne et Ravenne ne s'interrompit qu'après 16 jours de route quant à la gare de Santa Lucia, il aida à se relever Marie Thérèse tout droit sortie du couvent Ste Ursuline de Caen, qui avait été jetée à terre par un jeune malfrat, sans doute anarchiste, qui fut par la suite rattrapé et vertement tancé par Fluccini. Marie Thérèse, de son vrai nom Marie Chantal Leclerc'h de Haute Flush, fille puinée d'une excellente famille de cette France, fille aînée de l'Eglise catholique et romaine, tomba éperdument amoureuse de son sauveur, et ne pu que rompre son vœu de chasteté à la minute même où elle entendit le charmant accent toscan du... Toscan.

Défroquer une nonne lui attira les foudres du Vatican, qui excommunia le couple le jour de leurs noces, ainsi que la détestation de leurs familles respectives, qui les déshéritèrent derechef.

Mais trente quatre mois et six enfants plus tard, le couple rentra en grâce... Marie Chantal Fluccini avait effectivement été personnellement remerciée par le duce, qui la visita à la maternité Sainte Benoite des Frehançais de Rome, où elle venait d'accoucher de sa troisième paire de jumeaux. Il déclara, le lendemain, Piazza de Venezia, devant une foule innombrable, que le couple formait la famille italienne idéale, et quand ils apprirent que la Cinecitta avait envoyé un scénariste de renom parce qu'on envisageait de faire un film sur leur histoire, père, mère, beaux parents, tous s'excusèrent platement, et l'on se dit stupéfait d'avoir été si dur, l'on apporta bien des présents, bien des promesses...

Cette soudaine notoriété fut aussi propice à l'amitié qui nouait Guzzi et Fluccini. Depuis la guerre, ils s'étaient perdus de vue. Cependant, maintenant cadreur et cameraman, il fut de ceux qui accompagnèrent Filippo Filipino, journaliste pour les nouvelles filmographiques de la "Luce", envoyé là pour interviewer le couple, à la naissance de leur 7eme enfant.

Tel un sergent recruteur prussien, le chianti ayant coulé à flots durant trois jours et trois nuits, Fluccini réussit finalement à décider Guzzi à rempiler.

C'est tout naturellement que les deux hommes intégrèrent le LXVIIe Battaglione Bersaglieri Caorazzato, unité d'élite équipé de L6/40, peu avant que l'unité ne soit envoyée sur le front russe.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

IL CARRO FLUCCINI ET PAOLO GUZZI

Le Carro Fluccini est un L6/40, équipage élite, équipé d'une AAMG.


Le célebrissime Fluccini et son Carro

Paolo Guzzi est représenté par un socle de Bersaglieri Motociclisti. Sa grande adresse en fait une estafette des plus efficace. Il peut être joué, au choix de Fluccini (ce choix doit être déterminé avant la mise en place du scenario):
> en socle de LMG sur moto, reco, elite.
> en socle d'observateur sur moto, élite, pouvant appeler le feu de n'importe quelle batterie hors ou sur table.
> ou simplement en donnant à Fluccini un bonus de +1 pour appeler l'artillerie ou l'aviation hors table.


L'estafette d'élite Paolo Guzzi en pleine action

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

UNITES CONSTITUEES POUR LA CAMPAGNE JUILLET 42

3º Reggimento bersaglieri 1240
1° Compagnie de Bersaglieri à 9 unités (vétérans) 280
2° Compagnie de Bersaglieri à 9 unités (vétérans) 280
3° Compagnie de Bersaglieri à 9 unités (vétérans) 280
Soutiens régimentaires
3 x MMG 90
2 x Sothurn AC 50
2 x 47L AC 100
2 x Mtr81 120
1 x Camion AAMG 40

6º Reggimento bersaglieri 1240
1° Compagnie de Bersaglieri à 9 unités (vétéran) 280
2° Compagnie de Bersaglieri à 9 unités (vétéran) 280
3° Compagnie de Bersaglieri à 9 unités (vétéran) 280
Soutiens régimentaires
3 x MMG 90
2 x Sothurn AC 50
2 x 47L AC 100
2 x Mtr81 120
1 x Camion AAMG 40

53º Reggimento fanteria (Sforzesca) 1080
1° Compagnie d'infanterie à 12 unités (vétéran hésitant) 340
2° Compagnie d'infanterie à 12 unités (vétéran hésitant) 340
Soutiens régimentaires(vétéran hésitant)
6 x Mtr45 210
2 x MMG 50
2 x ATR 30
2 x 65mm 110


578º Infanterie Regiment (305º ID) 1245
1° Compagnie d'infanterie à 9 unités (vétéran) 360
2° Compagnie d'infanterie à 9 unités (vétéran) 360
Soutiens régimentaires(vétéran)
2 x HMG 80
1 x ATR 20
2 x Mtr 81 120
2 x IG 75 Heat 160
2 x Pak36 90
1 x Pak38 55


Kampfgruppe Grell ((22ºPzD) 785
Compagnie réduite de Panzergrenadier (vétéran) 345
Sdkfz 251 - AC 37mm 70
Sdkfz 251 - Mtr 81 100
3 x Pz 38 T 270

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

SOUTIENS DIVISIONNAIRES

LXVII Battaglione bersaglieri corazzato
1 section de 5 L6/40
1 section de 5 L6/40


Une des deux unités de L6/40... Ils sont peints couleur sable car devaient initialement partir en Lybie, puis ont sur place été partiellement couverts de boue, pour les camoufler.


XIII Gruppo semoventi
1 section de 2 Semovente da 47/32
1 section de 2 Semovente da 47/32
1 section de 2 Semovente da 47/32


La première section de Semoventi da 47/32

XLVII Battaglione bersaglieri motociclisti
Section de motociclisti à 4 unités dont 1 LMG (Elite)
Section de motociclisti à 4 unités dont 1 LMG (Elite)


Une section montée sur de puissants destriers...


La même section, cheminant à pieds...

120º Reggimento artiglieria motorizzato
Batterie de 4 x 75mm 280
Batterie de 4 x 75mm 280
Batterie de 4 x 100mm 320

75ª Batteria controcarro
Batterie de 2 x 75/39 160

93ª Batteria contraerei
1 x camion AA 20/65 45
1 x camion AA 20/65 45

101ª Batteria contraerei
1 x AA 75L46 80

105ª Compagnia genio
1 section de pionniers à 4 unités dont 1 cdt PM 140
1 charge explosive 30
3 fumigènes 15
2 camions 40
4 x L3/35 LF 340

Gruppo "Barbo"
1 section de cavalerie à 3 unités (fanatique) 110

SOUTIEN AERIEN

Soutien Stuka 150
Soutien Stuka 150
Soutien Chasseurs 50
Soutien Chasseurs 50
Soutien Chasseurs 50
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Caporal Von Jackson
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 18 Jan 2009
Messages: 5067
Localisation: Carnac 56

MessagePosté le: Mar Mar 31, 2015 7:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Immersion réussie, j'aime beaucoup l'historique mouvementé de la famille ; l'embrigadement des deux compères à la guerre apparait presque comme une continuation, somme toute, logique...

Belles photos de tes troupes ritales sur le front russe, on a hâte de les voir au combat ! Very Happy Wink
_________________
"la guerre, c'est comme la chasse ; sauf qu'à la guerre, les lapins tirent".

Charles de Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
colonel Flush
Général de brigade
Général de brigade


Inscrit le: 08 Mai 2009
Messages: 157
Localisation: NANCY

MessagePosté le: Sam Avr 04, 2015 11:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci m'sieur!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
colonel Flush
Général de brigade
Général de brigade


Inscrit le: 08 Mai 2009
Messages: 157
Localisation: NANCY

MessagePosté le: Sam Avr 11, 2015 8:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
**********************************************l'ULTIMA STAMPA **********************************************
------------------------------------------------------------------------ l'Ultima Verità per la Patria --------------------------------------------------------------------------



VITTORIA!



Image prise peu de jours avant la bataille par notre satellite espion Benitto Uno.


AUBE DU 31/07 - SECTEUR 2 - ROUTE VERS ZATONSKIY


Au petit matin du 31 juillet, Fluccini et les troupes du 3e Rgt de Bersaglieri se sont jetés sur les positions ennemies tenues par le 809e Rgt de Fusiliers soviétiques.
Leur mission tenait en deux mots: Gloire et Honneur! Il leur fallait percer en direction de Zatonskiy, afin d'interdire toute retraite aux troupes bolcheviques tenant Popov.

Les Italiens engagent 2 compagnies de Bersaglieri (en tout 5 sections + armes lourdes), une section de L6/40, une section de Bersaglieri motociclisti, soutenues par une batterie d'obusiers de 100 mm du 120e Rgt d'Artillerie Motorisée.

Face à eux, l'immonde moujik, l'oeil torve, le couteau affuté entre les dents, et le foi imprégné de mauvaise vodka...
Le camarade Federovich a préféré ne pas être sur le champs de bataille. Nul ne sait encore où l'homme a décidé de dessaouler.
Sachant la route de Zatonskyi des plus stratégiques, l'infâme et cruel rouge a renforcé le 809e de puissants éléments anti chars (3 canons de 45 mm, modèle redoutable s'il en est!) et d'une artillerie formidable (une batterie de 122 mm sans doute installée sur la cote 197, une batterie de mortier de 120 mm, ainsi qu'une pièce régimentaire de 76 mm). Pour faire bonne mesure, la chasse soviétique avait pour mission de couvrir la zone. La Luftwaffe, que tout italien sait inefficace, n'ayant pas été invitée à la fête, 4 chasseurs staliniens tenteront -en vain, que notre lectorat se rassure!- de briser notre progression...

Une rapide reconnaissance, facilitée par un vent de nord /nord-est plus chargé qu'à l'habitude d'effluves fétides d'hommes digérant leur mixe de choux et de vodka quotidien nous fit savoir que l'ennemi était présent en force... Il fallait agir avec prudence.

Le génie de Fluccini tient en mille sept cent quarante deux mots dont nous retiendrons, pour ce jour, ce panel afin d'illustrer au mieux nos propos: optimisation, courage, panache, modestie, mesure, efficacité, honneur et gloire. Aussi n'a-t-il pas cherché à tergiverser, avant de s'élancer mandoline au poing à l'assaut de "la termitière".

Il garda en réserve et cachée une section de motociclisti qu'il avait nuitamment installée derrière un bois, à gauche de son dispositif. C'est là qu'aurait lieu l'attaque, 3 sections de bersaglieri et les L6/40, merveille de technologie, devrait progresser à couvert, avant de se rabattre, puissamment, sur le centre ennemi, et permettre la percée de nos fiers cavaliers d'acier. Pour faire bonne mesure, une compagnie réduite de Bersaglieri devait nettoyer les bois situés à droite de la route centrale, pour chasser les éventuels malotrus qui s'y cacheraient, et surtout, occuper le moujik en une feinte magistrale...

Profitant du couvert de la nuit, les Italiens s'élancèrent.

Au centre, ils essuyèrent un feu nourri obligeant une section à replier dans un ordre parfait. Plus à droite, comme sur l'axe principal, à gauche, tout se passa comme prévu: les bois inoccupés furent conquis sans coup férir!


Cliché pris à la levée du jour par notre satellite espion Leonardo XII

Mais bientôt, l'artillerie soviétique fit trembler le sol... Mais point nos cœurs, Rodrigue!

Les mortiers de 120 mm ennemis tirèrent sur nos troupes, au centre, une des pièces fut réduite au silence grâce à l'habilité de nos artilleurs. Sur notre droite, une salve de 122 mm annihila presque la section du tenente Garibaldini.


A l'avant, un mortier de 120 mm soviétique détruit, à l'arrière, la section Garibaldini sous le feu...

Les artilleurs de chaque camp voulaient montrer leur virtuosité, et les bois ne semblaient, ni pour les Russes, ni pour nos troupes, pas être protecteurs: les pertes furent lourdes.

Plus grave encore, notre batterie de 100 mm fut prise à partie par l'artillerie russe, et les pertes qu'elle subit furent si lourdes qu'elle dut décrocher.

Seul, sans soutien d'aucune sorte sinon de courageux L6/40, les Bersaglieri continuaient à progresser, malgré la noria des chasseurs ennemis qui les mitraillaient sans relâche. On n'arrête pas la marée méditerranéenne avec de l'acier (qu'est ce qu'i' faut pas dire comme connerie, quand même!).

Et... Deux mots retentirent... Avanti, motociclisti!

Deux mots, terrifiant pour l'ennemi!

Que de caca dans les tranchées soviétiques!

En une demi heure, les bois étaient dépassés, la colline atteinte, les positions du centre ennemi conquises, la messe était dite!


La preuve en images!

Partout, le soviétique, piteux, était battu, soit qu'il fut pris, soit qu'il fut détruit, mais toujours honteux... Dans cette bataille, seuls deux de nos chars furent détruits, un autre endommagé. Une pièce de 45 mm ennemi fut enlevée, la paire de lunettes de compétition de l'observateur Ouliakov saisie. Insistant pour que la journée soit créditée au seul mérite des Bersaglieri du 3e Rgt, deux carri du XLVII e Bataillon s'éclipsèrent discrètement.

Et purent s'engouffrer dans la brèche les hommes de la section intacte de Motociclisti (la "Vittoriosa"), précédé par Fluccini lui-même, au sommet de sa gleHouarH... LA PORTE DE ZATONSKYI ETAIT OUVERTE!


Ah, qu'ils sont bô, i nostri ragazzi!


LE POINT DU TOUR


Pertes russes:
> 3 canons AT de 45 mm (2 détruits, un pris par l'ennemi )
> 1 observateur
> 1 ATR
> 1 mortier de 120 mm
> 4 groupes de fusiliers


Pertes italiennes:
> 2 L6/40 détruits + 1 L6/40 endommagé
> 1 batterie hors table de 100 mm "réduite"
> 7 groupes de bersaglieri.


Dernière édition par colonel Flush le Dim Avr 12, 2015 11:53 am; édité 6 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Caporal Von Jackson
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 18 Jan 2009
Messages: 5067
Localisation: Carnac 56

MessagePosté le: Sam Avr 11, 2015 9:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma qué, il font quoi les Russkofs ?

Vous les avez bombardé à coups de bouteilles de Chianti, pour les saouler et les condamner aux latrines ? Ou les suivre à la trace sur le chemin de la retraite la plus déshonorante qui soit ?

En même temps, il s'agit de "l'éditoriale dé l'Ultima Stampa", on attend maintenant La "prose révolutionnaire du camarade journaliste de la Pravda" !

Qui nous expliquera le retrait stratégique et la magnifique opération d'intoxication des envahisseurs fascistes ! Qui se croient maitres du monde alors qu'ils n'ont pris qu'une colline !

Laughing
_________________
"la guerre, c'est comme la chasse ; sauf qu'à la guerre, les lapins tirent".

Charles de Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Willdorf
Général d'armée
Général d'armée


Inscrit le: 21 Nov 2010
Messages: 388
Localisation: Séléstat

MessagePosté le: Sam Avr 11, 2015 11:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, très bon CR! Il serait amusant d'avoir l'avis des Russes,même si le rapport est rédigé par le Commissaire Politique.... Twisted Evil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
colonel Flush
Général de brigade
Général de brigade


Inscrit le: 08 Mai 2009
Messages: 157
Localisation: NANCY

MessagePosté le: Sam Avr 11, 2015 11:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci messieurs!

Un rapport soviétique, quelle horreur! Le problème, c'est que les Italiens possèdent le plus gros organe (de presse!) depuis qu'Ultima Pravda ne suit plus les aventures du Colonel Flushenko.

En plus, en fuyant, les Russes ont perdu leur stylo régimentaire.

Sans parler du fait que le seul lettré du 809eme présent sur table (l'observateur d'artillerie) a été fait prisonnier.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nadriand
Général de brigade
Général de brigade


Inscrit le: 19 Fév 2009
Messages: 185

MessagePosté le: Sam Avr 11, 2015 8:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Avanti !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Alain Roudil
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 03 Fév 2008
Messages: 3311
Localisation: Villefranche de Rgue (12)

MessagePosté le: Sam Avr 11, 2015 10:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

colonel Flush a écrit:
Un rapport soviétique, quelle horreur! Le problème, c'est que les Italiens possèdent le plus gros organe (de presse!) depuis qu'Ultima Pravda ne suit plus les aventures du Colonel Flushenko.

Normal, seul le CR du vainqueur reste pour postérité. Wink
_________________
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Caporal Von Jackson
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 18 Jan 2009
Messages: 5067
Localisation: Carnac 56

MessagePosté le: Dim Avr 12, 2015 7:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

colonel Flush a écrit:


Sans parler du fait que le seul lettré du 809eme présent sur table (l'observateur d'artillerie) a été fait prisonnier.


Laughing Laughing

ça sent le changement massif de statut du bataillon, qui passe en "non-érudit-disciplinaire-chair-à-champs-de-mines"... Wink
_________________
"la guerre, c'est comme la chasse ; sauf qu'à la guerre, les lapins tirent".

Charles de Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Friedrich
Général d'armée
Général d'armée


Inscrit le: 27 Sep 2008
Messages: 487
Localisation: NANCY

MessagePosté le: Dim Avr 12, 2015 4:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Petite remise dans le contexte (pour les semi-curieux qui n’auraient pas cliqué sur le lien offert par Flush):

Citation:
31 juillet 1942. Alors que la 6ème armée allemande marche vers Stalingrad, le 17. Armee Korps qui assure le flanc gauche de l'offensive, donne l'ordre à la 3ème division motorisée italienne qui lui est rattachée, d'éliminer la tête de pont soviétique de Sérafimovitch dans une boucle du Don. Face à la 304ème division de fusiliers et au 652ème bataillon blindé, équipé de T-34 et de BT-7, la 3ème division motorisée ne dispose que de deux régiments de "Bersaglieri" renforcés par des canons antichars et appuyés par un régiment d'artillerie. Dès le 31 juillet, les "Bersaglieri" s'élancent pour conquérir un terrain vallonné propice à la défense et constitué de nombreuses collines. Les blindés russes profiteront plusieurs fois de ce terrain pour contre-attaquer par surprise puis disparaître derrière une ligne de crète. Peu à peu, les "Bersaglieri" s'avancent dans le cul-de-sac que constitue la boucle du Don et détruisent les T-34 grâce à leurs batteries antichars. Les nombreuses collines sont conquises une par une et Sérafimovitch tombe au soir du 1er août. Mais il faudra encore deux jours aux Italiens pour nettoyer les bois des éléments russes qui tenaient encore. Pour la 3ème division motorisée italienne, la mission est remplie. L'armée rouge attendra la fin novembre pour attaquer la 3ème armée roumaine qui défend le secteur et encercler la 6ème armée dans Stalingrad


http://www.centoventesimo.com/storia/immagini/t34_02.jpg

Chaque camp dispose de 5 « pions » d’environ 1000/1500 pts représentant un régiment, et d’un pool de soutiens divisionnaires affectés pour la journée à chacun des pions.

Le calendrier est décomposé en 2 jours, chaque journée étant 4 tours de jeu : matin, après midi, soir et nuit.

Le but pour chaque camp est de faire mieux que le résultat historique (prise du pont par les italiens le 1er août au soir)

Les batailles sur table se jouent sur des scénarios « standart » augmenté du scénario « retraite contrariée » goûteusement concocté par Flush. Les options tactiques sont liées à la situation et aux ordres du moment, et les ordres de batailles composés à partir des troupes présentes dans la zone avec la possibilité de doubler les formations de soutien.

Autre particularité, le plus souvent l’attaquant a le choix de "percer" ou de "réduire", et le défenseur de "tenir" ou de "retarder", les ordres de l’adversaires étant tenus secrets.

(pour ceux qui seraient intéressés je tiens à disposition les règles de campagne plus détaillées. La règle semble bien tourner, et elle est actuellement utilisée au club pour une autre campagne sur le thème de la percée de Sedan du 13 au 16 mai 1940 : http://campagneldt.superforum.fr/f31-une-semaine-en-mai )



L'Ordre de Bataille Russe Comme l'italien présenté ci-dessus et à Budget équivalent il est à peu près historique et réduit d'1/3 par rapport aux effectifs réels des régiments et des soutiens

807ème régiment de Fusillier
809ème régiment de Fusillier
812ème régiment de Fusillier
406ème régiment de Fusillier
622ème régiment de Fusillier

Chaque régiment est composé de:

1 compagnie de vétérans
2 compagnies de conscrits
1 commissaire politique
1 chef de bataillon
2 HMG (1 HMG + 1 MMG dans 406 et 622)
1 ATR
1 AC45
1 Art76
1 Mtr45
3 Mtr82
2 Mtr120 (807, 809, 812 seulement)

Soutiens

652ème Bataillon de Char (8 T34/76A et 4 BT 7A)
560ème Régiment d’Artillerie ( 1 batterie de 122 et 2 de 76)
Bataillon anti-aérien (3 x DshK)
Bataillon anti-char (6 x AC 45, 5 x ATR)
Bataillon de pionniers (1 compagnie chimique avec 3 lance Flamme)
Compagnie de reconnaissance (2 x FAI et 1 section d'éclaireurs sur camions)
VVS (3 soutiens de I16)

On peut voir ici la 63ème division de fusillier investir le méandre de Sérafimovitch quelques jours plus tôt : http://friedspiel.forumactif.com/t43-la-grande-guerre-patriotique-acte-i-le-choc-15mm.

Les T26 et les KV ne sont pas restés sur place et ont été jugés plus utile plus à l'est pour contrer l’avancée sur Stalingrad Wink

Bien sûr Fiodor Fedorovich est à la tête des forces soviétiques engagées dans la bataille : http://friedspiel.forumactif.com/t50-fiodor-fedorovitch

Le CR ci-dessus concerne la zone 2. Seule partie jouée pour le moment :
Voici la carte de campagne avec les attaques Italiennes en cours. Le CR ci-dessus concerne la zone 2. Seule partie jouée pour le moment :


_________________
Blitzkrieg aux Loups du Téméraire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Friedrich
Général d'armée
Général d'armée


Inscrit le: 27 Sep 2008
Messages: 487
Localisation: NANCY

MessagePosté le: Dim Avr 12, 2015 5:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Notes du Politruk Mischka Spoutnik (809ème Fusilier / 63ème division) le matin du 31 juillet 1942.

Camarades servant de la Batterie de 122 du 652ème RA :
- Préréglage d’artillerie judicieux, a permis de réduire une section ennemie au complet et de détruire un blindé ennemi.
- Tir de contrebatterie très précis. A fait taire les 100mm ennemis
- Utilisation précautionneuse des munitions

Camarades servant de la batterie de mortiers de 120mm
- Trop mous à l’usage de la pelle. Incapable de se retrancher efficacement. Se plaint injustement de ne disposer que d’une pelle pour 10 hommes, au lieu de louer le camarade Staline de disposer d’un outil si nécessaire. 1 pièce perdue pour cause de bras mous!

Camarades servant de la batterie antichar
- Incapable de régler correctement la hausse de leurs armes. Nos meilleures armes antichars sont mal servies ! Besoin urgent de formation !...le camarade Petlekaros avec son fusil antichar a obtenu de meilleurs résultats sur les blindés ennemis, de même les camarades servant l’antique pièce de 76 ! …2 blindés ennemis détruits, 1 blindé immobilisé et abandonné. Les 2 derniers blindés n’ont pas demandé leur reste et ont enclenché la marche arrière !

Camarades fantassins
- Bonne tenue au front malgré les pertes. L'épreuve du feu paye!

Camarades des VVS
- Ont contenu longuement le déferlement des fantassins fascistes dans les bois à l’ouest, sous un feu nourri de DCA ennemie.

Camarade Kapitan Gagarine
- S’est laissé surprendre par un ennemi fourbe qui a camouflé la pétarade de ses motocyclettes au milieu hoquet tonitruant de ses blindés.
- S'est laissé leurrer par la diversion à l'est, et de ce fait à donné l'ordre de replis au centre beaucoup trop tard.
- N'a pas eu le cran de sacrifier ni sa personne ni ses hommes lorsque tout semblait perdu!

Conclusion
- Se méfier comme de la peste brune des motocyclettes. Sans elle l’ennemi aurait été tenu en échec ! .et deux de nos pièces antichar n’auraient pas été perdues ! La compagnie est coupée de l’arrière et va tenter de rejoindre les lignes du 812ème fusiilier dans la vallée de la Bobrovskaya soumise à l’assaut général des forces ennemies. La destruction des Motocyclettes doit devenir une priorité pour la 63ème division de fusilier!

_________________
Blitzkrieg aux Loups du Téméraire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Willdorf
Général d'armée
Général d'armée


Inscrit le: 21 Nov 2010
Messages: 388
Localisation: Séléstat

MessagePosté le: Dim Avr 12, 2015 6:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce rapport Camarade! Une table, des belles troupes et un background bien mené! Vraiment plaisant! Beau travail.
Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marcur
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 5939
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Dim Avr 12, 2015 7:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chapeau les gars ! Cool On attend la suite... Wink
_________________
Ce n'est qu'un début, continuons le début ! (slogan soixante huitard)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
colonel Flush
Général de brigade
Général de brigade


Inscrit le: 08 Mai 2009
Messages: 157
Localisation: NANCY

MessagePosté le: Lun Avr 13, 2015 10:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
*******************************l'ULTIMA STAMPA **************************************
----------------------------------------------------- l'Ultima Verità per la Patria -------------------------------------------------------



LES SOVIETS SPOUTNIKISES !

SUR LA ROUTE DE LA COTE 197 - ZONE 3 - 31 JUILLET 1942 A L'AUBE

Tantôt, les troupes de Fuccini ne semblent obéir qu'à Mars, tantôt, ils pourraient bien ne faire de ce dieu qu'une marionnette obéissante, tant l'art de la guerre n'a pour eux aucun secret... Pendant que les hommes du 3eme Bersaglieri pourfendaient l'ennemi en réussissant une percée vers Zantonskiy, deux compagnies du 6eme Rgt de Bersaglieri se couvraient d'une gloire éternelle en pulvérisant une sanguinaire hordes de Soviets armés jusqu'aux dents, et menés par le colonel Federovitch himself, plus connu par ses soldats sous le pseudo infâmant de "fait-des-rots-vite!", depuis qu'il a été saisi d'une crise de hoquets dévastatrice faisant suite à la perte de sa chapka, crasseuse, seule héritage que le malheureux gardait de son grand père Igor, chasseur de beulette emporté par l'alcool comme son père avant lui, chapka, donc, perdue dans le bois sombre où il se terrait pendant qu'on anéantissait son régiment...

Seulement soutenues par 2 MMG, 2 mortier de 81 mm, 2 AC de 47 mm, et 1 pièce AA de 20 mm, et d'une poignée de L6/40, nos fiers bersaglieri n'acceptèrent la couverture de quelques avions de la Luftwaffe qu'après un coup de fil du général Garibaldini, dont la teneur fut, en toute évidence un genre de "où voulez vous que je foute ces clowns, personnes ne veut être survolés par ces crétins d'incapables de cheveux jaunes ailés, cette fois, vous vous y collez, la prochaine fois, vous serez quitte!"

L'on menaça de faire grève, pour éviter qu'une participation allemande ne ternisse la future victoire, mais quand on apprit que le 3eme bersaglieri s'était élancé... L'on s'élança à son tour...

Sur la gauche de notre dispositif, la 1ere compagnie.



Son objectif, courir vers le centre, nettoyer les 3 bois qui s'y trouve pour ouvrir la voie aux carri.

Sur la droite italienne, la deuxième compagnie:



Son objectif, prendre pied sur la colline commandant la route menant à Bobrovskyi, puis pousser vers les bois plus au nord.

En réserve, masquée par un bois, une section de 5 L6/40.

PIM!

L'assaut fut promptement mené sur notre droite...



Et la colline promptement prise... L'ennemi fuyait, laissant sur place une pièce de 76 mm...



PAM!

I nostri carri, indomptables machines de 6 tonnes, équipés d'un redoutable canon de 20 mm, fleurons de notre industrie de guerre, sont lâchés dès le premier bois central atteint par la 1ere compagnie, pourtant rudement bombardée. Ils progressent rapidement!



Les bois au centre de la ligne ennemie sont enlevés de haute lutte, et nettoyés de la section de 4 ATR et de moujiks à pinces, incapables de résister à leur envie de fuir. Ce travail permet aux blindés de s'en approcher sans risquer un tir ennemi.



La colline de gauche est franchie! Avanti! Nos carri s'emballent, téméraires.

Dans un sursaut désespéré, Federovitch fait feu de tout bois, révélant à droite une pièce de 45mm, une autre sur la colline, ainsi que deux canons, et un autre ATR... Peine perdue... Une pièce est réduite par des stukas visiblement enfin sur zone, deux autres seront vertement écrasées...




POUM!!!

Et nos chars s'élancent maintenant vers le nord, en éventail. Le dernier bastion bolchevique tombe sans pouvoir opposer de résistance... Sous les acclamation des bersaglieri du 6eme!



La percée est assurée, tous les objectifs atteints... Trois de nos destriers d'acier percent vers la cote 197, les chenilles du dernier feront le ménage sur la colline... vengeant le L6/40 qu'on avait, de là, osé pointer...


Les blindés ouvrent la voie!!!
¨
Partie Guinnessbookable...

> Pertes italiennes
8 socles de Bersaglieri (dont 1 cdt)
1 L6/40


> Pertes des auxiliaires teutons (on s'en fout! :rabbit: )
1 stukas
1 Messerschmitt


> Pertes soviétiques:
8 socles de Fusiliers (dt le cdt)
2 obusiers de 76 mm
3 canons AT de 45 mm
4 ATR :heart: :heart: :heart: :heart:
1 chasseur
1 camion laissé au vainqueur
1 chapka souvenir

Le reste des unités (un commissaire, 2 socles de fusiliers, 3 servants de mortiers, un camion AAMG, et le fantôme de Federovitch) fuit piteusement...


VITTORIA !!!


Dernière édition par colonel Flush le Mar Avr 14, 2015 6:24 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BlitzKrieg Index du Forum -> Front de l'Est 41-43 Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
subGreen style by ktauber
Traduction par : phpBB-fr.com