BlitzKrieg Index du Forum
  BlitzKrieg
Bienvenue sur le forum de discussion de la règle de jeu BlitzKrieg
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bug sur le bug...
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BlitzKrieg Index du Forum -> Front de l'Est 44-45
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Caporal Von Jackson
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 18 Jan 2009
Messages: 5006
Localisation: 95600 Eaubonne

MessagePosté le: Lun Juin 03, 2013 6:25 pm    Sujet du message: Bug sur le bug... Répondre en citant

Salut à tous, Very Happy

Voici le CR d’une bataille faite ce week-end avec Luc et Bastien (jeune padawan promis à une belle carrière de wargamer). On devait être un peu plus nombreux, mais la finale du top 14 nous a soustrait un valeureux joueur ; et King-Charles a eu un impondérable… Le plaisir était au rendez-vous quand même, comme vous le verrez !

Le scénario était « maison » comme d’habitude reproduit une bataille-type en Biélorussie (aux portes de la Pologne, où coule le Bug, rivière importante en cette région).

L’enjeu pour les défenseurs était de « tenir » 6 tours durant au moins (pour couvrir une retraite de troupes amies par exemple) et ensuite décrocher (à n’importe quel moment durant les 6 tours suivants) pour se positionner sur une autre ligne de défense (un arc de cercle de 30 cm autour du pont à gauche, en bas de carte).
Chaque unité qui avait réussi son repositionnement donnait un pt, chaque unité « oubliée » comptait comme perte, même si elle était encore active, on la considérait comme perdue puisque encerclée par l’ennemi ; et 2 pt par blindé.

Les budgets sont typiquement ceux pour percer un front, soit 3/3 contre 2/3 ; les allemands disposent dans notre bataille de 3200 pts de troupes, avec une certaine disparité dans les matériels, les russes environ 4800 pts ; quatre retranchements pour les allemands qui ont eu un peu de répit, assez pour les creuser.

Toutes les troupes sont élite, pour l’équilibre et la cohérence, en fin de guerre les russes ont une solide expérience.

Voici la carte que j’avais faite, les russes arrivent par le haut de carte, de part et d’autre de la rivière :



Et les troupes choisies :



En hors-table, un nebelwerfer 41 et son observateur, et sur table à droite de la grande rivière, une compagnie réduite de panzergrenadiers.



Le « lourd » dont dispose ce groupe un stug III G rattaché à la compagnie, un panzer IV J, un pak 40 , (rattaché aussi), un canon AA de 20mm, deux opel blitz ainsi que deux sdkfz dont un avec un canon de 37mm (ces derniers véhicules serviront au transport du groupe qui est le plus éloigné de la ligne de retraite prévue)



Les renforts, arrivant en tour 3, soit trois panther G et deux sections d’infanterie qui complèteront les compagnies réduites ; toutes les sections d’infanterie disposent d’un panzerfaust, en sus du panzerschreck dedié à la compagnie.






L’autre « kampfgruppe » sur table, à gauche de la rivière, un char tigre, un panzer IV et un marder III ; une compagnie d’infanterie réduite avec HMG, panzerschreck, mortier de 81, même organigramme que l’autre.



La table vue de haut, avec la rivière, les deux ponts et le village, au centre du dispositif défensif.
Deux collines de part et d’autre du cours d’eau surplombent le village.



Du coté russe, l’attaque était prévue avec une section de 2 chasseurs de chars SU 85,



Une compagnie d’infanterie de la garde (élite) avec une section ppsh, un mortier, une mmg (le commissaire politique en premier plan remplace le commandement adjoint).



La compagnie dispose de son propre soutien blindé, sous forme d’un SU 76, canon d’assaut.
Juste derrière, sur la photo, une section 3 t34-85 ; ce premier groupe attaquera face au second groupe allemand (celui avec le marder et le tigre)



De l’autre coté de rivière, un HT tractant un canon de 37 AA,



Une compagnie de la garde portée par 3 camions et 6 t34-76 (qui deviennent autonomes dès lors que l’infanterie a débarqué)



Une autre compagnie de la garde (on ne la voit pas vraiment ici) et une seconde section de 3 T34-85 ; en renfort au tour 3, 2 JS 2 arriveront par la route la plus proche du village.



La table vue d’un coté…



et de l’autre…



Et enfin, vue du coté russe…



Du ciel (un polikarpov passant à l’aube, disons)



Nos deux bouillants colonels soviétiques, Bastianovitch et Lukov ; Bastien est un jeune passionné par le jeu Blitzkrieg, il a déjà joué à la Gacilly avec nous… Very Happy



Et voilà que les russes commencent leur mouvement, moteurs vrombissant dans l’air saturé de poussière de l’été biélorusse…
On voit sur le bord de table le soutien d’artillerie, un Katioucha et un obusier de 122.



La reconnaissance ayant « découvert » mon tigre en haut de colline (test « maison » avant le jeu pour savoir si des unités ont été repérées dans le champ de vision) je le rends utile dès le début ; il détruit sans vergogne le SU 76 de compagnie de Bastien…



Vue de l’engin, embossé en haut de colline, vue intégrale sur le champ de bataille…gnark gnark…



Luc envoie ses T34-85 qui vont un tir direct sur une des maisons (la reco a détecté de la présence dans l’une d’entre elles) résultat : un canon enrayé dès le début… ça commence fort pour les russes.



La colonne de T34-76 avec leurs soldats dessus se révèle une trop grande tentation pour mon StuG, que je dévoile en tirant… sans succès…(je touche mais ne détruis pas)



Voilà l’objet de ma tentation… une magnifique colonne de véhicules,



Tout ce beau monde embouteillé sur la route…ça donne envie d’aligner non ?



Bastien avance ses T34-85, face à mon tigre prématurément découvert,



Ça sent le duel de blindé épique tout ça…



Pendant que les SU 85 font « canard » à moins qu’ils ne plantent des choux à la mode « bielle aux russes »



Etant chaleureux et comme toujours très hospitalier, j’ envoie sur les T34-85 une salve de roquettes tirées par mon nebelwerfer ; sans succès, aucune touche sur les blindés…



L’élémentaire courtoisie de l’adversaire m’arrive en retour, quelques obus labourent la terre face à moi…



Tant qu’à être dans l’amabilité, le Katioucha m’exprime aussi ses meilleurs vœux de bonheur : par chance, ça tombe devant mon StuG…



Luc, dans ses œuvres, affairé à déplacer ses troupes, fort nombreuses…



Devant l’arrivée d’un T34 (et avec l’avantage de la position immobile) je tente un tir avec mon marder, que j’avais placé derrière un retranchement… pas pour cette fois…



La seconde compagnie de Luc traverse les bois…



2 des 6 T34-76 de Luc obliquent vers le village, en soutien des troupes encore dans des camions ; les autres filent au droit… luxe de la profusion de troupes…



Bastien fait également avancer ses troupes par le bois… l’obusier au premier plan est en fait hors-table…



La température monte au tour suivant, un canon AA russe, juste déposé par le HT se trouve détruit par un panzer IV caché dans le village…



Le T34-85 déjà visé par le marder ne résistera pas au second tir…



Et le second T34 de Bastien se fait immobiliser par le Tigre… les obus de fin de guerre ne sont visiblement pas de qualité égale…



Ça « prélève » dur chez les russes, mais mon StuG résiste modérément à un katioucha, la HMG postée à coté suivra le même funeste chemin…



Un des SU 85 passant par le champ découvrira un groupe de deux allemands, avec un long tube assez inquiétant… dans le doute, il tente l’écrasement –échoue- et finit son mouvement juste après… une cible idéale pour mon chasseur de chars pédestre… en voilà un en moins…



Pas un de détruit que déjà surgit l’autre… l’initiative au prochain tour sera comme qui dirait déterminante…



Les panzerschrecks sont à la fête ce tour, puisque celui de l’autre compagnie posté dans la maison flinguera l’audacieux char russe envoyé un peu trop en avant de ses troupes…




Le HT russe, de fabrication US, ne résistera pas à un tir bien ajusté de mortier… chance au dé, le 4+ pour toucher sera suivi d’un jet suffisant pour détruire le véhicule…



Les axes d’attaques étant nombreux, je dévoile un pak 40 –tir infructueux- et le sdkfz 251 avec canon de 37 se trouve aussi en vue des T34-76 de Luc…



C’est le temps des renforts, arrivent panthers d’un coté et une section d’infanterie…



L’autre côté, un seul blindé (de la même germanique qualité) surgira… avec ça les gars, pas de doute ça va chauffer dans les T34…



Du côté russe, viennent les 2 JS 2, du lourd, de la force de frappe… on rentre dans le dur…



Dans le ciel d’été, foncent deux Sturmoviks (qui se fondent assez bien avec le décor, je suis content de l’effet Wink)



Et qui ne sont pas là en touristes, allemands sitôt vus, sitôt visés… le premier tour, je m’en sors assez bien face aux vautours à étoiles rouges…



A une des compagnies d’infanterie je réserve un comité d’accueil qui se révèlera quasi nul, pour du nebelwerfer j’entends : un groupe démo, et un autre mort…



Du coté allemand, le renfort aérien était soumis au dé : un seul avion, mais sur un 1-2, un fw 190 avec bombe, 3-4-5 un stuka avec canons de 37mm et 6, un JU 88…

J’ai de la chance en faisant un 6, mais le bombardement s’il touche la colonne ne fait strictement rien, ni aux tanks (aucune touche) ni à l’infanterie (qui sauvegarde)…



A force de persévérance, mon tigre finit par faire les frais du russe (détruit à l’artillerie ou au T34-85 je ne sais plus).



Le seul T34-85 de Bastien qui peut encore évoluer se met face à mon second panzer IV (caché dans le village)…



Mais n’aura pas le temps de régler son tir, en TO il est fumé direct…



Je mets un des panthers face aux T34-76 de Luc,



Et les autres en renfort (je pense après coup que j’aurais dû répartir mes chars différemment, c’est comme ça qu’on apprend…)



Un des SU 85 tentant de me couper la retraite, je tire avec mon marder… patatras, dans la fébrilité, une douille se coince dans le canon…



Tandis qu’une section de ppsh court derrière le trop véloce blindé… une unité allemande montée jusque là se trouvera à découvert et nez à nez avec eux…



Même si les chars russes ont été bloqués (pour grande partie) la pression de l’infanterie se fait quand même sentir, courageux ou inconscients qu’ils sont…



Un T34 arrivant trop près de l’église (et imaginant un vieux prêtre orthodoxe tremblant de peur dedans) se fait immobiliser par un tir inédit de cierge-panzerfaust… La guerre, c’est déjà dur, mais quand la religion s’en mêle…



Mais nos russes ne s’apitoient pas sur un seul petit véhicule bloqué face à une église, 4 autres surgissent aux arrières du village et se positionnent face au panther esseulé…



Au tour suivant, un tir de roquettes (encore un, j’ai pas mal de chance au jet de munition dans cette partie et même à la Gacilly, n’est-ce pas Luc ?) mais l’effet est négligeable…beaucoup de bruit pour rien…



Ce tour-ci commence par une chance insolente pour moi : au ralliement je fais un 6 et récupère l’usage de mon marder, j’ai l’initiative et flingue le SU 85 qui croyait me manger tout cru…



Ce n’est pas le cas partout, la vague russe inonde le haut du village, et sous le nombre (et la qualité des unités d’assaut) mes unités cachées dans les maisons ne font pas le poids…
En dépit de tirs plutôt réussis (j’immobilise un des JS 2 par un tir de mon panzer IV) le village est proprement encerclé de blindés, ici mon panzer se trouve face à 4 blindés dont un JS2 encore mobile).


Les servants du pak 40 (que j’ai enlevé) sont allés rejoindre leurs camarades au paradis, à moins que ce ne soit justement du ciel que la mort soit venue, (vilement mitraillés par le sturmovik).



En dépit de l’élan, quelque peu cassé l’autre coté de la rivière, les blindés russes arrivent aux abords direct du village,



Le sdkfz 251 placé dans le village succombera à cette avancée de chars, il aura au moins détruit un camion découvert avec ses hommes à bord…



Sur l’autre « front » je fais déjà sortir les hommes des maisons, avant que les troupes russes ne les fixent…



Ceci afin qu’ils rejoignent une autre ligne… c’est à ce moment qu’on se rend compte de leur solitude, sur l’espace immense…




A l’inverse, l’effet « fourmilière » est là quand on voit la vague d’assaut sur les maisons du village…




Ce tour, Luc me fait un coup d’audace qui se révèle un coup de maitre, il profite de ce que mon panzer IV aie déjà tiré pour avancer son T34-76, au cul de mon panther, qu’il crucifie… Son autre T34-76 viendra aussi finir mon panzer IV… l’opération ouvrant la voie du village au sud…




Les autres T34 n’en attendaient pas tant, une menace écartée et voilà que la horde fonce…




Au dessus d’eux, la menace est toujours là, dans un ballet aérien inquiétant pour les allemands qui deviennent de plus en plus isolés et vulnérables, sortis qu’ils sont des abris…




La mort volante rôde partout…




Un T34 se fait tout de même attaquer par mes panzergrenadiers, sans réussite…




Afin de juguler l’hémorragie, et éviter d’être totalement tourné, j’avance mon panther sur un des T34 et l’explose… et m’expose…



La situation générale, vue par un pilote soviétique…



N’ayant plus de menace blindée, je ramène mon marder à contre-courant, afin d’appuyer les chars qui me restent, et bloquer tant que faire se peut l’irrésistible conquête russe…




Les panzergrenadiers assistent impuissant à l’avancée des chars russes sur leurs arrières, soldats courant dans la foulée…




Trop peu nombreux, ils doivent tester leur cohésion en fin de tour… et quittent le champ de bataille, combats trop durs ou devenu inégaux…



Un panther réussit à aligner le second T34 placé face au pont, mais…



Mon char positionné sur le passage se fera trouer par un tankiste audacieux ou expert et connaissant la faille du panther, son coté…




Dans un ping-pong dantesque, mon panzer ripostera à la destruction du panther, et transperce le T34-85 trop téméraire !






Mon marder arrive en haut de colline, mais arrivé là haut, et voyant l’étendue des dégâts, il préfère renoncer au combat… (en réalité, test de cohésion raté)…



Le champ de bataille, maelstrom de ferraille noircies…



Un JS 2 trônant au milieu, canon enrayé…



Des vues aériennes du terrain, jonché de carcasses, fumées montantes dans le crépuscule…



De l’autre coté de la rivière où les combats furent les plus intenses…





Les vautours à ailes rouges traversent le ciel, cherchant d’autres victimes parmi les troupes en retraite…












Les rares survivants allemands gagnent la ligne de retraite, mais le répit sera de courte durée…



Sitôt la bataille terminée, les camions et la logistique russe suivent, pour pousser encore et aller jusqu’au cœur du Reich !

Bravo donc aux colonels Bastianovitch et Lukov et félicitations pour cette victoire sans ambage ! Et merci encore de leur participation, c’était très sympa comme d’habitude ! Very Happy Very Happy Very Happy

Rendez-vous fin septembre pour la prochaine grande bataille : Al Agheila, la DAK alliée aux Italiens contre la 8ème armée ! Wink

Voilà pour ce compte-rendu et espérant que ça vous aura fait plaisir ! Very Happy
_________________
"la guerre, c'est comme la chasse ; sauf qu'à la guerre, les lapins tirent".

Charles de Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marcur
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 5643
Localisation: Vaucluse

MessagePosté le: Lun Juin 03, 2013 7:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un plaisir à voir ! Cool Very Happy
_________________
Ce n'est qu'un début, continuons le début ! (slogan soixante huitard)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Caporal Von Jackson
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 18 Jan 2009
Messages: 5006
Localisation: 95600 Eaubonne

MessagePosté le: Lun Juin 03, 2013 7:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Marc ! Wink
_________________
"la guerre, c'est comme la chasse ; sauf qu'à la guerre, les lapins tirent".

Charles de Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Celtish
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 22 Juin 2012
Messages: 674
Localisation: Malestroit - 56 - Bzh

MessagePosté le: Lun Juin 03, 2013 8:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un grand merci à Christian pour son accueil, la bière, les rillettes, la belle table et le scénario très intéressant, sa solidarité pendant mes moments de doute Laughing
La partie a été très tendue avec une alternance de périodes fastes ou délicates voir semblant perdues.
Je pense que Bastien va garder un très bon souvenir de sa participation.
Au final une victoire sur le fil beaucoup plus serrée que ne le dit le Caporal qui a très bien joué le coup de la défense active.
Vivement la prochaine Very Happy
_________________
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Caporal Von Jackson
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 18 Jan 2009
Messages: 5006
Localisation: 95600 Eaubonne

MessagePosté le: Lun Juin 03, 2013 8:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Luc ! Pour ta bière aussi ! Very Happy

Les rillettes sont faites par ma femme ! Je transmets le remerciement... Wink

C'est vrai qu'il y a eu du flottement et du doute coté russe à un moment... Et avant que les chars n'investissent vraiment le village, le sort semblait me sourire...

Mais l'esprit et le mordant de l'attaquant ont inversé la situation, chapeau à toi et Bastien !

Je suis content que Bastien aie été du coté des vainqueurs et fasse une partie "en grand" ; il a déjà contaminé un copain à lui et sa connaissance des matériels (JS 2, SU 85 etc) m'en a bouché un coin !

Un p'tit gars qui promet, et sympathique en plus ! Very Happy
_________________
"la guerre, c'est comme la chasse ; sauf qu'à la guerre, les lapins tirent".

Charles de Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tassin
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 10 Avr 2007
Messages: 1269
Localisation: Dijon

MessagePosté le: Lun Juin 03, 2013 11:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci d'avoir prit le temps de nous faire ce superbe CR, on a pu une fois encore en profiter comme si on y était !! Tu ne nous a pas dit tes impressions sur la règle pour repérer l'ennemi ; en as-tu testé d'autres ?
Oh punaise,... J'AI ENVIE D'JOUER Crying or Very sad Exclamation Exclamation
_________________
Tu parles, le canon. Je sais même pas comment il marche le canon.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Caporal Von Jackson
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 18 Jan 2009
Messages: 5006
Localisation: 95600 Eaubonne

MessagePosté le: Mar Juin 04, 2013 6:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Euh, désolé Embarassed j'ai pas testé ta proposition de "char-qui-avance-tire-et-dans-la-foulée-recule"...

En fait nous étions 3, au lieu de 5 joueurs prévus (pour faire plaisir à ceux qui préparent le matos de la prochaine grosse bataille) ; et du coup, on a joué "classique" sans règles spéciales autres que la "reco" qui permet le repérage partiel de l'ennemi.

Et puis le renfort aviation "maison" pour les allemands...

Pour la reco, je suis assez content, ça permet aux attaquants de ne pas avancer en total aveugle, et trouver le canon ennemi à 5cm... ce qui est un peu short...

L'attaquant place son unité d'infanterie (détachée de sa cie) à 30 cm du bord de table (ou 20cm si la carte est petite), fait ses lignes de vues ; si dans ces lignes, il y a une ou plusieurs unités cachées, il doit tester son ex. pour les repérer... du coup on trouve 1,2 ou 3 positions avant d'avancer, ça donne un peu de réalisme à l'avancée... ça tue le suspens mais très partiellement... Wink
_________________
"la guerre, c'est comme la chasse ; sauf qu'à la guerre, les lapins tirent".

Charles de Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sunihanble
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 11 Oct 2011
Messages: 1218
Localisation: 59 Nord

MessagePosté le: Mar Juin 04, 2013 8:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Super Cr, il a du prendre autant de temps que de jouer la partie!
Par rapport à la règle , les bazooka et autres ne peuvent pas tirer à partir de maisons ou bâtiments. Moi aussi ça me gênait un peu mais après avoir vu une vidéo d'un cinglé qui tire au rpg à partir d'un appart je comprend mieux pourquoi...Ce n'est pas impossible mais dans des endroits confinés ça doit faire mal ..
http://www.youtube.com/watch?v=_JVPM5RAyac
http://www.youtube.com/watch?v=_sz5Lxy-Jxo

Sympa la règle de la reco , je rajouterai juste un malus avec la distance.
_________________
http://chtigurine.blogspot.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Poudelan
Capitaine
Capitaine


Inscrit le: 02 Juil 2012
Messages: 52
Localisation: Bretagne (22140) Bégard

MessagePosté le: Mar Juin 04, 2013 8:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

très joli et interressant CR

bravo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dynamo59
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 26 Mai 2009
Messages: 1785
Localisation: Dunkerque

MessagePosté le: Mar Juin 04, 2013 8:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Splendide, comme d'habitudes... franchement, t'as pas eu le temps de jouer... tellemet tu as pris de photos..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Caporal Von Jackson
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 18 Jan 2009
Messages: 5006
Localisation: 95600 Eaubonne

MessagePosté le: Mar Juin 04, 2013 11:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à vous trois, Very Happy

J'ai pris le temps après coup de vous faire un beau CR ... d'une partie qui a pris quand même tout l'après-midi plus le soir assez tard ; on voit la différence de lumière entre le début et la fin (mais comme c'est graduel on ne le remarque peut-être pas).

Et puis quand on joue en défense, on ne bouge pas trop ses troupes, on fait des tirs d'opportunité (pas tant que ça) et on passe souvent son tour, le temps que l'adversaire se déploie ; de plus, j'avais moins de troupes que l'adversaire, donc du temps pour les photos ! Wink

Autrement pour le RPG "comme à la maison" effectivement je vais tâcher à l'avenir de tirer avec mon panzerschreck (et faust) de dehors... histoire de pas rendre provisoirement sourds et aveugles les servants...Rolling Eyes
_________________
"la guerre, c'est comme la chasse ; sauf qu'à la guerre, les lapins tirent".

Charles de Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ludzig
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 21 Déc 2011
Messages: 2215
Localisation: 91 - Crosne

MessagePosté le: Mar Juin 04, 2013 2:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

sympa le CR (oui il me faut du temps pour lire Laughing )

Comme d'hab, quand il a plein de matos l'infanterie sert peu....enfin quand les chars ne prennent pas le temps de les attendre....ou de les porter.

J'ai bien apprécié le principe du scénario, je pense que le renfort de Panther a démotivé la retraite par contre....(je note Wink )
Il faudrait peu être dire que si on arrive au point X au tour X on a droit à des renforts pour refaire une contre-attaque...bon on part sur 18 tours et gestion de ces ressources ( en bières surtout Laughing )

Tu a eu pas mal de canon enrayé, nous jamais...soit j'ai oublié une regle pour les canons soit tu a pas de bol aux dés Laughing (je ne teste jamais l'enrayement sur les HMG par contre pour le moment Embarassed )

Tout comme le mardeur qui fuit...je trouve etrange de fuir a ce moment la....
Ps : le bombardier teutons aura pu faire 2 tour non Rolling Eyes
_________________
Le changement c'est maintenant
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Caporal Von Jackson
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 18 Jan 2009
Messages: 5006
Localisation: 95600 Eaubonne

MessagePosté le: Mar Juin 04, 2013 3:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Ludzig, Very Happy

En fait dans cette partie, je crois que les chars ont eu hâte d'en découdre, si l'infanterie avait suivi à la même vitesse (pas assez de matos en HT je pense) on aurait eu une autre situation de jeu, plus mixte...

Les panther n'ont pas démotivé le jeu, au moment de leur entrée, j'avais perdu un tigre, un stug et un pak 40, soit la moitié de mes "machins AC" Laughing...

Je les ai surtout mal dispatchés et joués, mais il fallait aussi sauver les meubles du coté droit du bug...

Comme on joue pas mal de blindés, c'est vrai que statistiquement faire un double 1, ça arrive assez souvent (une fois sur douze si on comptabilise les possibilités que donnent deux D6, mais je ne suis pas bon statisticien !)

Et d'abord, si j'ai enrayé le canon de mon marder, eh ben Luc, il a buggé deux fois, na ! C'est lui le plus malchanceux (bien qu'il aie gagné... Rolling Eyes )

Le marder fuit parce que je l'ai compté dans la section "chars moyens" avec les deux panzer IV (au lieu de faire une "section" de chasseur de chars tout seul). dès lors qu'un était immo et l'autre détruit, je pense qu'il devait faire un test de cohésion (sans être sûr).

De toutes façons j'avais perdu une cie, et mes panthers, et guère le moyen de mettre sur une ligne de défense le seul panzer IV encore en état de tirer, son train de roulement ayant été explosé.

L'objectif de retraite pour les allemands était inatteignable, donc j'ai perdu sur ce plan ; le russe est resté lui cohérent en dépit de pertes en blindés assez importantes (surtout du coté de Bastien) ; les troupes soviétiques ont été assez "percutantes" la section ppsh, en combat rapproché, c'est assez efficace, et en corps à corps, surtout quand il y a le commandement, ben ça déménage !

Et pour finir je pense pas qu'un JU 88 puisse lâcher la moitié de ses bombes seulement, à mon avis, il largue tout d'un coup... et pas de mitraillage au sol, non plus ; il est pas conçu pour je pense ; si je fais ça, j'ai plus de joueurs contre moi et comprends-moi, il m'a fallu du temps pour les amadouer... Wink Laughing
_________________
"la guerre, c'est comme la chasse ; sauf qu'à la guerre, les lapins tirent".

Charles de Gaulle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Earlinger
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 24 Fév 2012
Messages: 1328
Localisation: 35 - Coglès

MessagePosté le: Mar Juin 04, 2013 4:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Super CR Caporal. Very Happy Very Happy Very Happy

Comme d'habitude le plaisir des yeux est presque aussi intense que le fait de participer à ces parties dont tu as le secret. Wink

Félicitation à Luc et Bastien. Ils ont bien joué. Je ne m'attendais pas à une telle issue vu les pertes que tu leur a infligées dans les premiers tours Smile

Tu leur a opposé une défense sacrèment acharnée. Shocked

Pour septembre, rien ne m'empêchera de venir. Promis. Confused

D'ailleurs j'ai reçu aujourd'hui mes gloster gladiators. Et je compte bien leur faire croquer du Fiat.... Evil or Very Mad
_________________
(...)Nous, en France, les prisonniers on les flingue pas.
(...)Forcément, on n'en a pas tellement, hein...

Un Taxi pour Tobrouk
__________________________

http://earlinger.com


Dernière édition par Earlinger le Mar Juin 04, 2013 5:18 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Biak
Commandant
Commandant


Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 93
Localisation: Rennes (35)

MessagePosté le: Mar Juin 04, 2013 5:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Superbe, bravo.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BlitzKrieg Index du Forum -> Front de l'Est 44-45 Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
subGreen style by ktauber
Traduction par : phpBB-fr.com