BlitzKrieg Index du Forum
  BlitzKrieg
Bienvenue sur le forum de discussion de la règle de jeu BlitzKrieg
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[1ère GM] l'artillerie
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BlitzKrieg Index du Forum -> Règles additionnelles
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Demarkation
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 2088
Localisation: Oise

MessagePosté le: Jeu Sep 10, 2009 10:10 pm    Sujet du message: [1ère GM] l'artillerie Répondre en citant

Je poursuis mes "révisions" sur l'adaptation de BK à 14/18 Rolling Eyes

1° A la base, je pense donner aux troupes belligérantes le jet de
contact radio des Russes en 1941, à savoir 1D6 = 6
Pour la période 1916-1918, il serait peut-être envisageable de faciliter
un peu la chose en passant à 5 ?
Qu'en pensez-vous ? (lire la suite avant de répondre SVP Laughing )

2° Estimez-vous nécessaire de prévoir un jet de D6 complémentaire (en cas de contact réussi) pour déterminer le nombre de tours à attendre avant l'ouverture effective du tir d'artillerie ?

Ex. : D6 = 1/2 (1 tour), D6 = 3/4 (2 tours), D6 = 5/6 (3 tours)

Un bonus au D6 progressif par période (ex. 1914 = 0, 1915 = +1,
1916 = +2, 1917/1918 = +3) pourrait être mis en place.
Dans ce cas, le jet de contact radio pourrait rester à D6 = 6
sur toute la période 1914-1918.

Trop compliqué ou intéressant ?

3° Bien sûr, ces procédures ne concernent pas les tirs préréglés
(la majorité en réalité) décrits dans les règles de base, et prévus
par le scénario (avec n° du tour de déclenchement et zones
concernées), ni ceux déclenchés par téléphone de campagne (+3)
décrit dans les règles de base comme option de scénar, ou avion observateur/ballon (+4 ?) non décrits.

4° Pour le barrage roulant (à partir de 1916/1917) je resterais
plutôt sur la proposition qui avait été faite par un contributeur
(merci à lui Wink ) de transformer le diamètre d'effet de 15cm en "bande" de 5cm x 30cm (?) qui avancerait de 20 ou 30 cm par activation de la batterie concernée.
Compte tenu de ces dimensions, il faudrait quatre batteries HT pour couvrir une largeur de table de 120cm Shocked
C'est peut-être beaucoup en terme de budget Question Laughing
Une autre option serait de passer à une dimension de 5cm x 60cm,
mais avec une puissance de feu réduite (ex. - 1D6 ou - 2D6) Question

5° Pour les gaz : compte tenu de l'échelle de BK sur le plan chronologique, je pencherais plutôt pour une option de scénar qui correspondrait à ce qui existe pour Panique/Désorganisation, quite à adapter les modalités.

A vous lire,
Marc
_________________
"Ma droite est tournée, ma gauche est menacée, mon centre est enfoncé, la situation est excellente, j'attaque !"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chaudard2
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 23 Mar 2007
Messages: 539
Localisation: Coulommiers 77

MessagePosté le: Ven Sep 18, 2009 9:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

Voici quelques propositions.

1° pour le contact de la batterie utiliser la règle du téléphone de campagne, si test raté, le cable à été coupé par l'artillerie adverse et tout contact n'est plus possible.

4° Pour le barrage roulant (à partir de 1916/1917) :

Attaquant seulement. Pas de jet de contact, le barrage roulant pour une offensive était prévue à une heure dite, sans modification possible.
Je propose d'utiliser la règle du tir préréglé, avec bonus de +1 pour stock de munition, l'état major à l'arrière s'arrange pour que les batteries soient approvisionnées pour l'offensive prévue.
Le prix étant la valeur en points du calibre prévu, peu importe le nombre de canons le tout étant organisé à l'arrière.
Transformer le diamètre d'effet de 15cm en "bande" de 5cm x 30cm (ça c'est bon), par batterie achetée, qui avancerait de manière adjacente à la précédente bande jusqu'à épuisement des munitions.

5° Pour les gaz :

Equipement des unités en masques à gaz +5 pts pa unité.
Quand bombardement au gaz, faire un jet d'expérience, si raté l'unité ne s'est pas équipé à temps et subit les effets du gaz.
Obus à gaz gabarit normal.
Gaz irritant : démoralisé automatiquement pas de raliement possible tant que la zone gazée n'est pas quittée.

Gaz empoisonné : faire un jet d'attaque à 2 ou 3 D6(à voir), démoralisé automatiquement pas de raliement possible tant que la zone gazée n'est pas quittée.
_________________
On a décroché pas à pas et on s'est fixé dans la forêt de Machecoule...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Demarkation
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 2088
Localisation: Oise

MessagePosté le: Ven Sep 18, 2009 3:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Chaudard de t'y coller Wink

Chaudard2 a écrit:
Pour le contact de la batterie utiliser la règle du téléphone de campagne, si test raté, le cable à été coupé par l'artillerie adverse et tout contact n'est plus possible

OK pour moi, mais on réserve le téléphone de campagne au défenseur défini par le scénar, l'attaquant peut utiliser l'avion observateur ou le ballon (dans la liste des soutiens achetables ou selon scénar, règle interception à définir Question )
Contact sur 3+ pour le ballon (comme téléphone) et 4+ pour l'avion (plus difficile à contacter mais aussi à intercepter ?)

Chaudard2 a écrit:
4° Pour le barrage roulant (à partir de 1916/1917) :

Attaquant seulement. Pas de jet de contact, le barrage roulant pour une offensive était prévue à une heure dite, sans modification possible.
Je propose d'utiliser la règle du tir préréglé, avec bonus de +1 pour stock de munition, l'état major à l'arrière s'arrange pour que les batteries soient approvisionnées pour l'offensive prévue.
Le prix étant la valeur en points du calibre prévu, peu importe le nombre de canons le tout étant organisé à l'arrière.
Transformer le diamètre d'effet de 15cm en "bande" de 5cm x 30cm (ça c'est bon), par batterie achetée, qui avancerait de manière adjacente à la précédente bande jusqu'à épuisement des munitions.


OK, mais 30cm, c'est pas un peu short Question
Avec 5x30cm, il te faut 4 batteries HT (pas pièces) pour "balayer" une table de 120cm de large Crying or Very sad
Pour les préréglés (attaquant au moins), je propose de s'affranchir
du stock munitions.

Chaudard2 a écrit:
5° Pour les gaz :
Equipement des unités en masques à gaz +5 pts pa unité.
Quand bombardement au gaz, faire un jet d'expérience, si raté l'unité ne s'est pas équipé à temps et subit les effets du gaz.


Les unités du Front Ouest sont systématiquement équipée de masques
dès le second semestre 1915, est-ce que ça vaut vraiment le coup d'ajouter un achat par unité ?

Chaudard2 a écrit:
Obus à gaz gabarit normal.
Gaz irritant : démoralisé automatiquement pas de raliement possible tant que la zone gazée n'est pas quittée.

Gaz empoisonné : faire un jet d'attaque à 2 ou 3 D6(à voir), démoralisé automatiquement pas de raliement possible tant que la zone gazée n'est pas quittée.[/quote]

Ca n'engage que moi Embarassed, mais introduire le tir de gaz au
niveau du déroulement de la partie n'offre peut être pas tellement d'intérêt.
Les options que tu proposes (jet d'attaque, démo automatique, etc...)pouraient être inclues dans une ou plusieurs zones selon type de scénar
(typiquement assaut/fortifications) où les effets seraient ceux que tu décrit Question (selon principe du barrage défensif préréglé)

Historiquement, me semble t-il Embarassed , les gaz (en dehors des tentatives de 1915) sont surtout utilisés (souvent avec un mix d'explo) sur les batteries, positions de ravitaillement, zones de PC/rassemblement etc... (donc HT pour BK) ou pour interdire une zone (Ypérite notamment) pendant un temps assez long, donc hors du champs d'une partie BK typique pour être tirés pendant la partie.

Ceux balancés dans l'axe de progression des unités (phosgène + sternutatoires etc...) le sont suffisament loin à l'intérieur des lignes adverses pour gêner les communications, l'envoi de renforts,etc...
et pour être quasi inertes au moment du passage des troupes
d'attaque sur la zone.

Ce n'est une impression perso, le débat est ouvert Wink
_________________
"Ma droite est tournée, ma gauche est menacée, mon centre est enfoncé, la situation est excellente, j'attaque !"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chaudard2
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 23 Mar 2007
Messages: 539
Localisation: Coulommiers 77

MessagePosté le: Ven Sep 18, 2009 7:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour l'oservation d'artillerie l'avion non, pas encore de bon moyens de TSF, les ballons oui, ils étaient reliés par ligne téléphonique.
Les avions faisaient de la reco ou de l'oservation après tirs.

Les ballons étaient stratégiques pour l'osbervation d'artillerie et étaient bien défendus par l'artillerie anti-aérienne, à tel point qu'un ballon descendu par un pilote comptait comme une victoire aérienne.
_________________
On a décroché pas à pas et on s'est fixé dans la forêt de Machecoule...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Demarkation
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 2088
Localisation: Oise

MessagePosté le: Ven Sep 18, 2009 8:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chaudard2 a écrit:
Pour l'oservation d'artillerie l'avion non, pas encore de bon moyens de TSF, les ballons oui, ils étaient reliés par ligne téléphonique.Les avions faisaient de la reco ou de l'oservation après tirs.


Pas d'accord avec toi, le réglage de tir par avion équipé TSF est généralisé à partir de 1916 Wink

- "Bulletin de renseignements de l'artillerie", n°4, Janvier 1918, GQG, Direction générale de l'instruction de l'artillerie aux armées, Paris Imprimerie Nationale (1918), p.29 :

"[...] Pendant la préparation d'artillerie, un corps d'armée qui a deux divisions en ligne peut mettre en vol douze avions travaillant simultanément.Ce sont les appareils de télégraphie sans fil en service en 1917 qui ont limité à ce chiffre la densité d'avion de réglage, car une densité supérieure aurait entrainé de nombreux brouillages. [...]

Voir également :

- "Le sol est fait de nos morts", Lieutenant Jean Daguillon (carnets de guerre 1915-1918)
- "A 50m au dessus du front" (la bataille pour le Mont Renaud, carnets
de guerre de l'aviateur Alfred Kuermann)

Chaudard2 a écrit:
Les ballons étaient stratégiques pour l'osbervation d'artillerie et étaient bien défendus par l'artillerie anti-aérienne, à tel point qu'un ballon descendu par un pilote comptait comme une victoire aérienne.


Je te le concède bien volontiers, mais un avion observateur valait une victoire aussi.
Le boulot des escadrilles de chasse consistait principalement à les protéger et à essayer de descendre ceux d'en face.
Les ballons était plus utilisé en secteur défensif (surveillance), les
avions en secteurs offensifs.
En Novembre 1918, l'armée Française comptait 3,910 avions
d'observation pour 482 ballons d'observation ("L'armée Française
en 1918")

Pour représenter la précarité des liaisons TSF par rapport au téléphone, j'ai proposé que le jet de contact "avion" se fasse sur 4+ contre 3+ pour le téléphone.
Qu'en penses-tu ?

Sinon, pour le jet de contact "de base" (représente une liaison par coureur, signal optique, fusées), on fait 6 pour toute la guerre, ou 6 pour 14-15 (exemple) puis 5+ pour 16-18, ou autre ?

A+ Wink
_________________
"Ma droite est tournée, ma gauche est menacée, mon centre est enfoncé, la situation est excellente, j'attaque !"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cpt Miller
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 4121
Localisation: Haguenau - Troyes à titre honoraire

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2009 9:38 am    Sujet du message: Re: [1ère GM] l'artillerie Répondre en citant

Sollicité amicalement par Demarkation ... Voici mon avis ... Pour autant au préalable je précise que mes connaissances sur la WWI sont beaucoup moins développées en comparaison avec celles sur la WWII et que cela limite donc mon imagination à les traduire en règles jouables ... Embarassed Embarassed Embarassed

Demarkation a écrit:
...
1° A la base, je pense donner aux troupes belligérantes le jet de
contact radio des Russes en 1941, à savoir 1D6 = 6
Pour la période 1916-1918, il serait peut-être envisageable de faciliter
un peu la chose en passant à 5 ?
Qu'en pensez-vous ? (lire la suite avant de répondre SVP Laughing )

2° Estimez-vous nécessaire de prévoir un jet de D6 complémentaire (en cas de contact réussi) pour déterminer le nombre de tours à attendre avant l'ouverture effective du tir d'artillerie ?

Ex. : D6 = 1/2 (1 tour), D6 = 3/4 (2 tours), D6 = 5/6 (3 tours)

Un bonus au D6 progressif par période (ex. 1914 = 0, 1915 = +1,
1916 = +2, 1917/1918 = +3) pourrait être mis en place.
Dans ce cas, le jet de contact radio pourrait rester à D6 = 6
sur toute la période 1914-1918.

Trop compliqué ou intéressant ? ...


L'option 2 me paraît séduisante ... Car elle reflèterai les progrès en communication ... Tout en introduisant un délai d'exécution de l'ordre.

Donc je trouve cette règle non pas compliqué mais détaillée ... Idea ... Et la précision du point 3 qui me paraît logique.

Demarkation a écrit:
... 4° Pour le barrage roulant (à partir de 1916/1917) je resterais
plutôt sur la proposition qui avait été faite par un contributeur
(merci à lui Wink ) de transformer le diamètre d'effet de 15cm en "bande" de 5cm x 30cm (?) qui avancerait de 20 ou 30 cm par activation de la batterie concernée.
Compte tenu de ces dimensions, il faudrait quatre batteries HT pour couvrir une largeur de table de 120cm Shocked
C'est peut-être beaucoup en terme de budget Question Laughing
Une autre option serait de passer à une dimension de 5cm x 60cm,
mais avec une puissance de feu réduite (ex. - 1D6 ou - 2D6) Question ...


L'option "bande" de 5cm x 30cm me paraît celle que je trouve la plus séduissante de mon point de vue ... Idea

Demarkation a écrit:
... 5° Pour les gaz : compte tenu de l'échelle de BK sur le plan chronologique, je pencherais plutôt pour une option de scénar qui correspondrait à ce qui existe pour Panique/Désorganisation, quite à adapter les modalités ...


Pourquoi, en effet, ne pas laisser cette règle dans une rubrique optionnelle Question ... Idea ... Donc à la discrétion des joueurs, en fonction de leur choix de scénario.

Wink
_________________
Alex alias Cpt Miller

À la guerre, l'audace est le plus beau calcul du génie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Demarkation
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 2088
Localisation: Oise

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2009 10:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci également à Cpt Miller d'apporter sa contribution Cool
Ton expérience de joueur BK régulier est d'une grande aide,
et je partage entièrement ton souhait de simplicité Wink

1° Pour le jet de contact de base (donc hors téléphone, avion, ballon) et le jet de délai, je suis partagé Embarassed
Avec un jet de contact de 6 et le délai normal d'un tir BK (non-urgent)
+ le jet de délai, certains joueurs ne verront jamais arriver leur support artillerie si la partie fait moins de douze tours Crying or Very sad Laughing
J'attends les autres réactions... Embarassed Wink
Sinon, tout à fait d'accord avec toi sur la nécessité d'une progressivité suivant la période Wink

Citation:
L'option "bande" de 5cm x 30cm me paraît celle que je trouve la plus séduissante de mon point de vue ...

OK, mais la faible largeur du barrage ne te semble pas génante par rapport à la largeur d'une table "standard" (120cm) Question

3°Pour répondre à la remarque de Chaudard sur les avions d'observation,
je précise que je serais favorable à ce que le jet de contact soit de 5+ en 1915/1916 (impossible en 1914), puis de 4+ en 1917/1918.
Le ballon (contact 3+) serait réservé au défenseur, l'avion à l'attaquant.
Reste à préciser une régle d'interception... Wink
Les contacts par téléphone, avions, ou ballons ne subiraient pas la règle du jet de délai Cool

4°Les gaz :
Citation:
Pourquoi, en effet, ne pas laisser cette règle dans une rubrique optionnelle ... ... Donc à la discrétion des joueurs, en fonction de leur choix de scénario.

C'est aussi mon avis.
Je viens de relire des passage sur les combats offensifs de Mars-Avril 1918 (Avril 1918) dans les notes du Lieutenant observateur Allemand.
Les explications sur les tirs préparatoires sont très détaillés :
- les gaz sont employés contre les batteries ennemies repérées
- et précèdent le barrage explo sur les lignes de l'adversaire, mais seulement sur les 2nde lignes (qui peuvent être + ou - proches selon
le type de terrain)
Lors de l'attaque Allemande du Mont Renaud, par exemple, les munitions à gaz sont tirés par des Minnenwerfer lourds.
_________________
"Ma droite est tournée, ma gauche est menacée, mon centre est enfoncé, la situation est excellente, j'attaque !"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alain Roudil
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 03 Fév 2008
Messages: 3310
Localisation: Villefranche de Rgue (12)

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2009 3:26 pm    Sujet du message: Re: [1ère GM] l'artillerie Répondre en citant

Demarkation a écrit:
2° Estimez-vous nécessaire de prévoir un jet de D6 complémentaire (en cas de contact réussi) pour déterminer le nombre de tours à attendre avant l'ouverture effective du tir d'artillerie ?

Ex. : D6 = 1/2 (1 tour), D6 = 3/4 (2 tours), D6 = 5/6 (3 tours)

Un bonus au D6 progressif par période (ex. 1914 = 0, 1915 = +1,
1916 = +2, 1917/1918 = +3) pourrait être mis en place.
Dans ce cas, le jet de contact radio pourrait rester à D6 = 6
sur toute la période 1914-1918.

Trop compliqué ou intéressant ?

Idem Cpt Miller: idée intéressante.

Simplement pour ton exemple j'inverserai le résultat du D6:
D6 = 1/2 (3 tours), D6 = 3/4 (2 tours), D6 = 5/6 (1 tour)

Du fait que tu ajoutes un bonus au D6 de +1 à +3 suivant la période.
_________________
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Demarkation
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 2088
Localisation: Oise

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2009 4:31 pm    Sujet du message: Re: [1ère GM] l'artillerie Répondre en citant

Alain Roudil a écrit:
Demarkation a écrit:
2° Estimez-vous nécessaire de prévoir un jet de D6 complémentaire (en cas de contact réussi) pour déterminer le nombre de tours à attendre avant l'ouverture effective du tir d'artillerie ?

Ex. : D6 = 1/2 (1 tour), D6 = 3/4 (2 tours), D6 = 5/6 (3 tours)

Un bonus au D6 progressif par période (ex. 1914 = 0, 1915 = +1,
1916 = +2, 1917/1918 = +3) pourrait être mis en place.
Dans ce cas, le jet de contact radio pourrait rester à D6 = 6
sur toute la période 1914-1918.
Trop compliqué ou intéressant ?

Idem Cpt Miller: idée intéressante.

Simplement pour ton exemple j'inverserai le résultat du D6:
D6 = 1/2 (3 tours), D6 = 3/4 (2 tours), D6 = 5/6 (1 tour)
Du fait que tu ajoutes un bonus au D6 de +1 à +3 suivant la période.

Bien vu Alain Wink (et grand merci de participer !), sinon, on obtient
le résultat inverse de l'effet recherché Embarassed Laughing
Ou alors, le bonus devrait être négatif (1914 = 0, 1915 = -1, etc...)
Quelle option vous semble la plus efficace du point de vue
mémotechnique ? Rolling Eyes Wink

En tous cas, je crois qu'on est bien parti pour le garder, ce
fameux "jet de délai" Laughing

Question : faut-il l'appliquer aux contacts par ballon et avion ?
Au départ, je pensais que non, mais maintenant, je doute Confused
Le bonus pourrait être plus fort (ex. 1915 = 1, 1916 = 2, 1917 = 3
1918 = 4) pour ce type de contact/observateur.

A+
Marc
_________________
"Ma droite est tournée, ma gauche est menacée, mon centre est enfoncé, la situation est excellente, j'attaque !"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CdtKeller
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 08 Déc 2008
Messages: 848
Localisation: Rabastens 81

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2009 6:23 pm    Sujet du message: Re: [1ère GM] l'artillerie Répondre en citant

Demarkation a écrit:
Alain Roudil a écrit:
Demarkation a écrit:
2° Estimez-vous nécessaire de prévoir un jet de D6 complémentaire (en cas de contact réussi) pour déterminer le nombre de tours à attendre avant l'ouverture effective du tir d'artillerie ?

Ex. : D6 = 1/2 (1 tour), D6 = 3/4 (2 tours), D6 = 5/6 (3 tours)

Un bonus au D6 progressif par période (ex. 1914 = 0, 1915 = +1,
1916 = +2, 1917/1918 = +3) pourrait être mis en place.
Dans ce cas, le jet de contact radio pourrait rester à D6 = 6
sur toute la période 1914-1918.
Trop compliqué ou intéressant ?

Idem Cpt Miller: idée intéressante.

Simplement pour ton exemple j'inverserai le résultat du D6:
D6 = 1/2 (3 tours), D6 = 3/4 (2 tours), D6 = 5/6 (1 tour)
Du fait que tu ajoutes un bonus au D6 de +1 à +3 suivant la période.

Bien vu Alain Wink (et grand merci de participer !), sinon, on obtient
le résultat inverse de l'effet recherché Embarassed Laughing
Ou alors, le bonus devrait être négatif (1914 = 0, 1915 = -1, etc...)
Quelle option vous semble la plus efficace du point de vue
mémotechnique ? Rolling Eyes Wink


je pense plus pour le bonus négatif pour ma part.

Demarkation a écrit:
En tous cas, je crois qu'on est bien parti pour le garder, ce
fameux "jet de délai" Laughing

Question : faut-il l'appliquer aux contacts par ballon et avion ?
Au départ, je pensais que non, mais maintenant, je doute Confused
Le bonus pourrait être plus fort (ex. 1915 = 1, 1916 = 2, 1917 = 3
1918 = 4) pour ce type de contact/observateur.

A+
Marc


Je suis pour Wink . Après pour revenir au tir de ballon et d'avion, je pense que comme tu l'avais signaler il y'avait des tirs anti-aériens et des avions fait pour la destruction de ballon donc avion de chasse différent d'avion de reco. ainsi un avion de chasse pourra pilonner les tranchées et le ballon mais pourra recevoir un tir de DCA. Un avion de reco pourra lui aussi passer tranquillement si de l'autre coté il n'y a rien pour l'intercepter. Bien évidemment je manque de référence (tant en WWI qu'en WWII) donc je me penche que sur de la logique -moi logique c'est pas possible Shocked -
_________________


http://www.mylittleminiatures.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Demarkation
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 2088
Localisation: Oise

MessagePosté le: Sam Sep 19, 2009 7:39 pm    Sujet du message: Re: [1ère GM] l'artillerie Répondre en citant

Merci mon Commandant d'apporter votre grain de sel Laughing Wink

CdtKeller a écrit:
Demarkation a écrit:
Ou alors, le bonus devrait
être négatif (1914 = 0, 1915 = -1, etc...)
Quelle option vous semble la plus efficace du point de vue
mémotechnique ? Rolling Eyes Wink

je pense plus pour le bonus négatif pour ma part.

Moi aussi Wink

CdtKeller a écrit:
Après pour revenir au tir de ballon et d'avion, je pense que comme tu l'avais signaler il y'avait des tirs anti-aériens et des avions fait pour la destruction de ballon donc avion de chasse différent d'avion de reco. ainsi un avion de chasse pourra pilonner les tranchées et le ballon mais pourra recevoir un tir de DCA. Un avion de reco pourra lui aussi passer tranquillement si de l'autre coté il n'y a rien pour l'intercepter


A ce stade, je vois les choses de la manière suivante (ça peut changer Laughing )

1° pour pouvoir faire de l'observation aérienne (ballon pour défenseur, avion pour attaquant), le joueur doit acheter ce type de support (coût à définir) ou jouer un scénar type ou le support aérien peut être pris en option tactique.

2° Dans BK 39/45, on peut intercepter une mission de support aérien de l'adversaire en réussissant soi-même un jet de contact de support aérien.
Je compte appliquer le même principe pour BK14/18 (jet de contact aérien à définir, peut-être similaire celui des russes en 39/45 ?)
Pour de l'interception d'avion d'observation ou de ballon, il serait aussi possible d'acheter un support aérien "chasse" (en dehors ou au lieu de la DCA).

3° La DCA est modélisée en hors-table, par l'achat d'une batterie de ce type, si le joueur (défenseur) le souhaite, ou si une des options tactiques du scénar type le permet.
L'interception par DCA pourrait se jouer comme les autres interceptions, à savoir par la réussite d'un jet de dé (appelé "jet de barrage DCA" Question )

4° Le mitraillage de tranchée par des chasseurs (ou des observateurs !) a existé, en dehors du lâcher de fléchettes en acier, de grenades à main, d'obus avec aillettes bricolées etc..., mais son impact tactique est quand même très réduit, donc je ne crois pas nécessaire de le prendre en compte dans BK14/18 Question
En 1918, le harcèlement des colonnes sur route par les chasseurs a pu jouer un rôle, mais c'est complétement Hors Table pour BK Laughing Wink
_________________
"Ma droite est tournée, ma gauche est menacée, mon centre est enfoncé, la situation est excellente, j'attaque !"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mg51700
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 13 Fév 2009
Messages: 991

MessagePosté le: Dim Sep 20, 2009 10:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Trés séduisant la discution.

Pour l' artillerie, il faut prendre en compte les tirs des batteries alliés sur la première ligne lors de l'attaque grâce au fusée rouge.

Faut que je retrouve la date de généralisation de la TPS dans l'armée française (téléphonie par le sol) qui évitait la rupture des fils et adaptés à la guerre de position.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Demarkation
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 2088
Localisation: Oise

MessagePosté le: Dim Sep 20, 2009 10:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

mg51700 a écrit:

Pour l' artillerie, il faut prendre en compte les tirs des batteries alliés sur la première ligne lors de l'attaque grâce au fusée rouge.


Si tu parles de la demande de barrage défensif par fusées, elle est peut être inclue dans le brrage pré-réglé du défenseur.
Sinon, c'est jet de contact avec D6 = 6 (plus délai de tir)
Les équipes de liaison pouvait voir assez facilement les fusées (voir témoignage de Tezenas du Moncel sur Verdun), mais ensuite il y a avait quand même un délai de transmission et de préparation du tir.

mg51700 a écrit:

Faut que je retrouve la date de généralisation de la TPS dans l'armée française (téléphonie par le sol) qui évitait la rupture des fils et adaptés à la guerre de position.


J'ai lu il y a longtemps un article sur la guerre électronique en 1914/1918 et un passage évoquait la TPS et les possibilités d'espionage qu'elle permettait Laughing Wink
_________________
"Ma droite est tournée, ma gauche est menacée, mon centre est enfoncé, la situation est excellente, j'attaque !"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Demarkation
Maréchal
Maréchal


Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 2088
Localisation: Oise

MessagePosté le: Dim Sep 20, 2009 11:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas précisé qu'en l'absence de téléphone de campagne ou de ballon d'observation, le jet de contact "radio" est nécessaire, même pour les pré-réglés (donc D6 = 6) du défenseur.
Ce qui n'est pas le cas pour les barrages préparatoires de l'attaquant (contact automatique), missions au 1er tour.
Ta remarque me fait penser que le défenseur devrait aussi avoir droit un contact automatique au 1er tour pour ses pré-réglés.
_________________
"Ma droite est tournée, ma gauche est menacée, mon centre est enfoncé, la situation est excellente, j'attaque !"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alain Roudil
Modérateur
Modérateur


Inscrit le: 03 Fév 2008
Messages: 3310
Localisation: Villefranche de Rgue (12)

MessagePosté le: Dim Sep 20, 2009 7:27 pm    Sujet du message: Re: [1ère GM] l'artillerie Répondre en citant

Demarkation a écrit:
CdtKeller a écrit:
Demarkation a écrit:
Ou alors, le bonus devrait
être négatif (1914 = 0, 1915 = -1, etc...)
Quelle option vous semble la plus efficace du point de vue
mémotechnique ? Rolling Eyes Wink

je pense plus pour le bonus négatif pour ma part.

Moi aussi Wink

Pas moi... Laughing ... Je suis pour le bonus positif. Et pourquoi me direz vous...

Tous les jets de dés dans BK avec un résultat de 5 ou 6 sont bénéfiques.
Tir, sauvetage, ralliement, réparation etc....
C'était simplement pour rester dans la même logique.

Avec un 6 tu sors ton dada et tu rejoues.. Laughing Laughing Laughing
_________________
Alain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BlitzKrieg Index du Forum -> Règles additionnelles Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
subGreen style by ktauber
Traduction par : phpBB-fr.com